lundi 19 octobre 2015

L'art marocain à l'époque

L'art au Maroc est connu depuis des siècles sous 2 branches principales, l'art utilisé dans le milieu urbain, et celui dans le milieu rural. Le premier est visible jusqu’à nos jours à travers l'artisanat du bois, la céramique et les monuments historiques par exemple, et est inspirée de la culture de l’Andalousie, plus particulièrement inspiré du patrimoine islamique qui était dans les pays européens actuellement l'Espagne et la Portugal à l'époque. D'un autre coté, le patrimoine marocain est aussi influencé par la culture islamique venant des pays de l'orient et des pays de golf, cela se voit à travers la tapisserie et les motifs de broderie. 




L'art au Maroc dans le milieu rural est considéré comme étant plus rudimentaire et plus original, généralement entre dans le cadre de la culture berbère et amazigh. Les objets artisanaux fabriqués par les habitants berbères ont tous un aspect partagé, c'est la simplicité et le fait que ces objets sont indispensables, dont on peut citer par exemple le mobilier, et les outils de la cuisine. 

Le coté que nous pouvons considérer en tant que très élaboré par le milieu rural est l'art de la création des bijoux et parures assorties avec le caftan marocain.

Malgré que l'artisanat des bijoux a eu la plus grande concentration, elle peu a penne concurrencer face à la bijouterie du milieu urbain surtout dans des villes comme Fès et Meknès qui était à l'époque un centre culturel. Les parures citadines qui accompagnent le caftan marocain ont étaient faites souvent en matières nobles comme l'or, avec des motifs sous formes de fleurs et incrustés de perles ou de rubis. Souvent utilisés par les femmes, les bijoux sont jusqu'à nos temps, un élément essentiel qui complète le caftan marocain de la femme. 



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire